François Rabelais idées principales

Les idées principales, le travail de François Rabelais et la culture populaire sont présentés dans cet article.

François Rabelais idées principales

François Rabelais était un écrivain et penseur humaniste remarquable, scientifique, philologue, médecin, naturaliste et grand activiste de la Renaissance. Ses idées principales sont présentées dans le célèbre roman "Gargantua and Pantagruel".

Les idées de François Rabelais brièvement

Dans le roman, il aborde et aborde quatre questions principales:

  • Le problème de l'éducation . François Rabelais, les idées pédagogiques de l’auteur dans le roman ridiculisent le système d’éducation actuel et la scolastique qu’il contient. Ils sont plus clairement exprimés dans les scènes de l’éducation de Gargantua, qui impliquait deux enseignants. Le premier d'entre eux était un pédant. Il s’appelait Tubal Holopherne et ne reconnaissait que la seule méthode d’enseignement: le bachotage sec et monotone. Et le second professeur s'appelait Ponocrates. Et il s'est assuré que Gargantua avait acquis les connaissances de manière significative et les avait mises en pratique. Ainsi, l'auteur a comparé 2 types d'éducation - humaniste et scolastique. Le premier type d’enseignement repose sur l’accessibilité, le caractère concret, la visibilité et la rapidité. Il est diversifié dans ses méthodes, développe les intérêts de l'étudiant et a un lien avec la vie. Rabelais défend l'idée qu'une personne rationnelle et pensante ne peut être formée que par un travail acharné. Il fut le premier en Europe à définir le système scientifique de l'éducation. Sa pédagogie est reconnue aujourd'hui. Il a également envisagé l'éducation sociale à travers le prisme de deux principes: une personne et un corps devraient se développer simultanément.
  • Le problème de la guerre et de la paix. Examine à travers le prisme des guerres féodales.
  • Le problème de la règle. Il doit combiner toutes les qualités et parfois commettre le mal afin de construire une nouvelle société. L'auteur pensait qu'il y avait plus de rois dans le monde obsédés par la mégalomanie que de véritablement grands et sages.
  • Le problème du peuple.

L’humaniste François Rabelais a ridiculisé le charlatanisme et les propos oisifs sous tous ses aspects et sous toutes ses formes. Il aimait exposer la stupidité et la bassesse des concepts et des institutions médiévaux en opposant la vision humaniste et nouvelle du monde.

Il a défendu la thèse selon laquelle une personne est par nature gentille et que les conditions de vie le rendent plus méchant et plus laid.

Nous espérons que cet article vous a appris quelles sont les vues principales de François Rabelais.

Ajouter un commentaire

Répondre

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *