Gabriel Derzhavin courte biographie

Gabriel Derzhavin présente une brève biographie du poète et de l'homme d'État.

Gabriel Derzhavin courte biographie

Gavriil Romanovich est né le 14 juillet 1743 dans le domaine familial de Sokura, près de Kazan, où il passa son enfance.

Depuis 1762, il fait partie du corps de garde ordinaire du régiment Preobrazhensky et participe au coup d'État du 28 juin 1762, à la suite duquel Catherine II entre sur le trône.

À partir de 1772, il servit dans le régiment en qualité d'officier. En 1773-1775, en tant que membre du régiment, il participa à la répression du soulèvement d'Emelyan Pugachev. Les premiers poèmes de Derzhavin ont été publiés en 1773.

En 1777, à sa retraite, la fonction publique du conseiller d’État, G.R.Derzhavin, commença au Sénat.

Au début de 1778, Gabriel Romanovich épousa Catherine Bastidon, âgée de 16 ans.

La renommée littéraire s'est généralisée à G. Derzhavin en 1782 après la publication de l'ode "Felitsa", dédiée à Catherine II.

Depuis la fondation de l'Académie impériale russe en 1783, Derzhavin est membre de l'académie et participe directement à la compilation et à la publication du premier dictionnaire explicatif de la langue russe.

En mai 1784, il fut nommé gouverneur du gouvernement des Olonets. Arrivé à Petrozavodsk, il organisa la création d'institutions provinciales administratives, financières et judiciaires, ainsi que la première institution générale de traitement civil de la province - l'hôpital de la ville. Plus tard, les images de Carélie sont entrées dans son travail: poèmes «La tempête», «Cygne», «Au deuxième voisin», «Sur le bonheur», «Chute d'eau».

Dans les années 1786-1788, il fut gouverneur du gouvernement de Tambov.

En 1791-1793 - secrétaire du cabinet de Catherine II.

En 1793, il fut nommé sénateur avec la production de conseillers privés.

En 1794, à l'âge de 34 ans, l'épouse Ekaterina Yakovlevna mourut subitement. Six mois plus tard, G.R. Derzhavin a épousé Daria Dyakova.

De 1795 à 1796 - Président du Commerce College.

1802-1803 - Ministre de la justice de l'empire russe.

Pendant tout ce temps, Derzhavin ne quitta pas le champ littéraire, créant des odes «Dieu» (1784), «Tonnerre de victoire, cédez!» (1791, hymne russe non officiel), «Nobleman» (1794), «Chute d'eau» (1798) et bien d'autres.

Le 7 octobre 1803, il fut renvoyé et renvoyé de tous les postes publics ("renvoyé de toutes affaires").

Il a pris sa retraite dans son domaine de Zvanka, dans la province de Novgorod. Dans les dernières années de sa vie, il était engagé dans des activités littéraires.

Derzhavin est décédé le 20 juillet 1816 dans sa maison de la succession de Zvanka.

Commentaires:
  1. Il y a 4 mois

Ajouter un commentaire

Répondre

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *