Biographie de Lina Kostenko brièvement

Lina Kostenko, la biographie de l'écrivain et poétesse ukrainienne brièvement célèbre, racontera les principaux événements de sa vie et de son travail.

Biographie de Lina Kostenko

Né le 19 mars 1930 à Rzhishchev (près de Kiev) dans une famille d’enseignants.

En 1936, la famille déménagea de Rzhishchev à Kiev, où la future poétesse obtint son diplôme de lycée.

Après avoir terminé ses études secondaires, elle a étudié à l’Institut pédagogique de Kiev, puis à l’Institut littéraire A.M. Gorki de Moscou, où elle a obtenu son diplôme en 1956.

Lina Kostenko était l'une des premières et des plus remarquables de la galaxie de jeunes poètes ukrainiens à se produire au tournant des années 50-60. Les recueils de ses poèmes «Rayons de la Terre» (1957) et «Sails» (1958) ont suscité l’intérêt du lecteur et des critiques, et le livre «Travelling of the Heart» de 1961 a non seulement consolidé le succès, mais aussi montré la réelle maturité créative de la poète, a donné son nom à parmi les maîtres de la poésie ukrainienne.

La collection "Star Integral" a été interdite par la censure. Cependant, l'auteur n'a pas été arrêté. Les restrictions imposées à la liberté de pensée, les diverses «opales» pendant la stagnation ont conduit au fait que les poèmes de L. Kostenko n’ont pratiquement pas été publiés pendant assez longtemps.

Les livres de L. Kostenko «Au-dessus des rives du fleuve éternelle» (1977), «Marusya Churai» (1979), «Originalité» (1980) sont devenus des phénomènes extraordinaires de la poésie ukrainienne moderne, des phénomènes qui affectent notablement tout son développement ultérieur. Pérou L. Kostenko est également propriétaire du recueil «Garden of Netting Sculptures» (1987), recueil de poèmes pour enfants «Elderberry King» (1987).

En 1987, pour le roman aux versets «Maroussia Churai», elle a reçu le Prix d’État de la RSS d’Ukraine, du nom de T. G. Shevchenko, et a ensuite reçu le prix de la Fondation Antonovich.

Pour le livre, Inlays a reçu le prix Francesca Petrarch.

À Toronto, en 1998, le Congrès mondial des Ukrainiens a décerné à l'écrivain la médaille Saint-Vladimir.

Elle est devenue lauréate du Prix international de littérature et d'art. Teligi, professeur à l'Académie de Kiev-Mohyla.

Dans les années 90, elle a cessé de participer à la vie publique et a refusé le titre de héros de l'Ukraine.

Seulement pendant la «révolution orange» en 2004 pendant un moment elle est revenue à la vie publique.

En 2010, le premier roman de L. Kostenko, Notes of the Ukrainian Madman, a été publié, suscitant une vive émotion.

En février 2011, le recueil de poésies «La rivière Héraclite» de L. Kostenko, comprenant des poèmes écrits antérieurement et 50 nouveaux poèmes, a été publié.

Lina Kostenko vit et travaille à Kiev.

Ajouter un commentaire

Répondre

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *