Science étudiant les restes d'organismes

Ce que la science étudie les restes fossiles d'organismes, vous apprendrez de cet article.

Science étudiant les restes d'organismes

Les restes fossiles d'organismes éteints sont étudiés par la science de la paléontologie.

Plus scientifiquement, la paléontologie étudie des organismes qui existaient au cours de périodes géologiques lointaines et qui sont préservés sous forme de fossiles et de traces de leur vie.

La paléontologie a pour tâche principale la reconstruction des caractéristiques biologiques, l’apparence, la reproduction, la nutrition et la restauration de la séquence de l’évolution biologique.

La science qui étudie les restes d'organismes éteints étudie également les traces fossilisées de plantes et d'animaux, de tafocénoses et de coquilles rejetées. Elle utilise les méthodes de paléoclimatologie et de paléoécologie pour reproduire le milieu de vie des organismes, comparer l'habitat moderne des organismes avec le précédent et suggérer l'habitat des personnes disparues.

Quand le terme paléontologie est-il né?

L'histoire du terme est assez intéressante. Initialement, le scientifique Eichwald proposa en 1821 le terme de science traitant de l'étude des animaux fossiles - oryctozoologie. Et en 1827, Fischer von Waldheim a inventé un nouveau terme: pétromatognosie.

Le terme paléontologie lui-même a été proposé pour la première fois en 1825 par le naturaliste français Ducroté de Blenville dans son livre intitulé Le guide de la malacologie et de la conchiliologie. Puis il a appelé cela une science qui étudie les animaux et la géologie.

La science comprend plusieurs sections - paléobotanique et paléozoologie, paléobiogéographie, taphonomie, biostratonomie et paléoichologie. Ils étudient les algues fossiles, les spores et le pollen de plantes anciennes, leurs graines, les restes de champignons, vertébrés et invertébrés fossiles.

Nous espérons que cet article vous permettra de savoir quelle science étudie les restes d'organismes.

Ajouter un commentaire

Répondre

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *